News

Previous Next

Rencontre des élèves de la classe 10 A avec Adeline Marcos

Rencontre des élèves de la classe 10 A avec Adeline Marcos, journaliste scientifique à l’agence d’informations scientifiques SINC

Le jeudi 19 décembre 2019, notre professeur de français M. Pompon a invité Adeline Marcos, une journaliste scientifique franco-espagnole qui travaille à l'agence espagnole d’informations scientifiques SINC.

Elle est venue à l'école pour nous informer sur son travail et la COP25 qu’elle avait couverte pour SINC. Adeline Marcos s'est d'abord présentée, puis elle nous a expliqué les différences entre le climat et la météo, ainsi que les relations entre le changement climatique, la couche d'ozone, l'effet de serre, la pollution, le réchauffement climatique, la vague de froid et la sécheresse.

Elle nous a montré plusieurs photos de la COP 25 à Madrid. D’abord, elle nous a expliqué la différence entre la zone verte et la bleue. La première était d'accès public pour toutes les personnes qui voulaient assister à l'événement et l'autre était réservée à la presse, aux politiciens et aux représentants des Nations Unies pour se rencontrer et débattre. Elle nous a aussi montré comment, pendant que les réunions se déroulaient dans la salle de conférence, une salle ronde pleine de politiciens et de journalistes, les gens pouvaient les regarder sur les écrans ou passer un bon moment en écoutant de petits concerts. Enfin, chose très importante pour elle, Adeline Marcos a projeté une image de petits bureaux réservés aux journalistes pour travailler sur leurs articles après chaque rencontre.

Puis nous avons posé quelques questions à Adeline sur son métier et sa relation avec l'environnement. Elle nous a parlé de sa passion pour l'écriture et la prise de conscience du changement climatique par les jeunes pour changer notre mode de vie. Le changement climatique et l'environnement, comme la biologie, sont deux sujets qui l'ont toujours intéressée. Elle travaille comme journaliste depuis 2003, juste après avoir terminé ses études en Espagne. Son premier emploi de journaliste a été dans un magazine de mode, mais elle travaille comme journaliste scientifique depuis 13 ans. Elle nous a aussi dit que, si elle n'était pas journaliste, elle serait biologiste marine et étudierait les baleines et d’autres animaux en Bretagne, en France, d'où vient sa mère.

Selon elle, les deux principales difficultés pour rédiger un article sont : trouver des sources fiables, ce qui prend beaucoup de temps, et être objectif sur le sujet et les informations. En ce qui concerne la COP 25, elle l'a définie comme une opportunité de rencontrer tous les scientifiques importants de l'époque que vous pouvez interviewer sur la question du changement climatique.

Nous avons trouvé la rencontre avec Adeline Marcos très intéressante. Nous avons pu prendre connaissance de son expérience à la COP 25 en détail, ainsi que de sa profession de journaliste spécialisée dans l’environnement. Les questions que nous lui avons posées à la fin étaient très judicieuses pour clarifier nos doutes sur le changement climatique. Nous avons également appris que la profession de journaliste a de nombreux débouchés. Adeline Marcos contribue à la connaissance du changement climatique et de ses conséquences. Ceci a été une présentation mémorable que nous aimerions revivre avec d’autres professionnels.

Zhiru Lin, Claudia Berenguer, Sofia Rodriguez, Jacobo Banús et Elisa Lo Sardo